Témoignages


    De  Fabienne b

 

Nicole, Je te remercie de tout coeur pour ton aide, car après les séances de psychogénéalogie, ma vie a complètement changé ainsi que celle de mes proches. En positif, et dans l'amour. Je t'embrasse Nicole, tu m'as relié à nouveau à la Vie.

De Nadège

 

Avant notre rencontre au salon du Bien être et de la Terre à Sébazac, Je me sentais perdue au milieu de ma vie, aujourd'hui, chaque rencontre avec Nicole est un cadeau, une aiguille qui oriente ma boussole. Je prends du recul par rapport à mes émotions, je les entends et prends le temps de les ressentir et j'arrive même à les accepter. Petit à petit, je reprends possession de ma place au sein de ma lignée Je suis aujourd'hui libre de vivre sereine ma vie. Merci Nicole de m'avoir rendu mon souffle et mes ailes et d'être là.


    De Sylvie

Après cette première séance : Sensation de relâchement, apaisement, détente, bien être, recentré sur moi avec oubli de tout ce qui m'entoure. Merci Nicole

Par Christine

 

J'ai reçu beaucoup de lumière. Merci Nicole.

De  Véronique

  d'Albi

Une très belle journée. Je commence à me découvrir et savoir qui je suis. Mais encore, un grand chemin à parcourir. Merci Nicole.

Par Nathan L

 

Super sophrologue à Luc-la-Primaube ! Merci encore


De Adèle G

 

Un message pour vous dire merci, et bravo ! Après avoir amené ma fille de 17 ans voir Nicole il y a eu beaucoup de changement. Ses problèmes d'angoisse ne sont plus qu'un lointain souvenir ! Comptez sur moi pour parler du cabinet !

De Thibault C

 

Je tenais à vous remercier pour le résultat obtenu ! Je souffre d'angoisse depuis plus de 6 ans. Nicole Alric a trouvé la bonne méthode pour m'accompagner et soulager mon affection. Vous méritez votre réputation !



D'  Harmonie

Cet atelier  de lâcher prise, arrive au bon moment. Nicole sait trouver le chemin pour connecter le coeur. 

Cela a déclenché quelque chose qui me fait avancer.

 

Je suis venue avec des douleurs à la langue, sans en avoir parlé.

Nous avons travaillé sur la psychogénéalogie comme prévu.

Le lendemain j'ai réalisé que je n'avais plus de brulures à la langue.

Depuis plus rien, alors que cela durait depuis presque deux mois et qu'aucun traitement n'avait été efficace.    


De Nadege

Nicole

A chacun des paliers gravis ensemble,  Aujourd'hui mon parcours s'éclaire vers une vie plus posée et plus sereine.

Tu as su m'orienter vers des parties de mon être et mon âme dont je n'osais accéder.

Aujourd'hui, j'ose un peu plus  révéler qui je suis et où je rêve d'aller et j'accepte d'avancer vers la vie qui m'est destinée.

Merci de ton accompagnement dans tes mots et tes énergies qui me suivent et me rassure pour franchir chacun de ces paliers.

Merci de m'avoir appris à accepter qui je suis !                                                  


D' ISA

Nicole

Je t'ai rencontré par hasard chez notre médecin, tu m'as fais un doux sourire qui m'a touchée, nous avons échangé quelques mots, tu m'as tendu ta carte de visite et me voilà aujourd'hui entre les mains pour continuer une belle expérience thérapeutique vers un bien être tant attendu.

Dès ma première séance les bienfaits s'en font ressentir.  Voilà maintenant 4 séances effectuées et tous les jours , je panse mes blessures du passé qui petit à petit s'apaisent.

Merci le hasard d'avoir mis Douce Nicole sur mon chemin.       Merci

Nathalie

 

Lors d’un rendez vous,  Mme Nicole Alric m’a remis un texte me permettant d’éloigner les mauvaises ondes
qui peuvent m’entourer à un moment où j’ai besoin de calmer mon stress, ma colère ou ma peur
face à une épreuve.
J’avais 2 IRM à réaliser à 1 semaine d’intervalle.
J’avais déjà réalisé 1 IRM dans le passé et je savais ce qui m’attendait.
En effet, cette sensation de rentrer dans un « bocal », sans pouvoir bouger, comme si le couvercle se
refermait sur moi sans pouvoir le relever. Bref, j’avais découvert que j’étais claustrophobe. Le
questionnaire obligatoire que j’ai complété en amont m’avait seulement posé la question si je
prenais l’ascenseur, question à laquelle j’ai répondu oui.


Le jour J arrive. L’assistante du radiologue me remet une pompe dans ma main. En cas de problème,
il faut y appuyer pour sortir de l’appareil. A peine 2 minutes dans ce « caisson » que j’y appuyais de
toutes mes forces. J’étouffais, j’étais compressée. Il me fallait de l’air. J’ai pris sur moi et l’examen a
continué mais j’avais toujours ces angoisses, la sensation d’être prisonnière, je ne pouvais bouger.
Bref, j’y suis arrivée non pas sans mal. J’ai trouvé l’examen très long pourtant, il n’a duré que 20
minutes.
Puis, je me suis rappelée de ce texte donné par Nicole. Pour le deuxième IRM, je me le suis répété en
boucle plusieurs fois même lorsque j’étais dans la machine. Résultat : aucune angoisse, un peu de
stress au début mais qui s’est vite estompé. Je me rappelle même avoir dit à l’assistante du
radiologue : ça a duré moins de temps me semble-t-il. Elle m’a répondu : pas du tout. C’était le
même temps que la première fois.


Que dire ? Faut le vivre ... Pour moi, ce jour-là, cela a fonctionné.
Merci à Nicole et merci à cet « esprit infini ».